• Lettre d'infos

 

Résolue

Venez retrouver sur scène les élèves de deuxième année de l’école professionnelle de théâtre d’Arts en Scène, dans une création de Clara Simpson (compagnie The Lane) !

Dans le cadre du second module de création des élèves de deuxième année, Arts en Scène présente Résolue, un spectacle écrit par Pauline Noblecourt et mis en scène par Clara Simpson.

Stagiaire à la mise en scène : Célia Vermot-Desroches
Régisseuse : Agnès Levain
Création lumière : Julia Grand

Avec la collaboration d’Emmanuel Robin.

Joué par les élèves de 2ème année en formation professionnelle à l’école de théâtre d’Arts en Scène :
BERGER Lucas, BOUQUET Christophe, BRIGANT Noémie, CLAUSIER Elisa, CORMORECHE Marine, DUPIRE Antoine, FAIREY Zoé, GRENIER Augustin, JAFFRET Marie, LACOMBE-BIENFAIT Jérémy, MOREAU Marin, NUE Chloé, PAPAGEORGIOU Eva, PIERRE Adrien, PRAS Guillaume, RUSSILLY Nina.

visuel résolue

Résolue

Une variation sur Richard III, le pouvoir et le genre

Dates des représentations, au Théâtre de l’Elysée (Lyon, 7e)

- samedi 15 avril 2017, à 19h30

- mardi 18 avril 2017, à 19h30

- mercredi 19 avril 2017, à 19h30

- jeudi 20 avril 2017, à 19h30

- vendredi 21 avril 2017, à 19h30

- samedi 22 avril 2017, à 19h30

Réservations sur le site du Théâtre de l’Elysée (ou au 04 78 58 88 25).

Note d’intention

« Résolue est d’abord un regard sur la dramaturgie shakespearienne, et ses représentations du genre et du pouvoir : nous avons souhaité donner aux élèves d’Arts en Scène une partition qui noue, bouscule et interroge ces deux dimensions, un outil de jeu qui pousse à creuser et à confronter les représentations du masculin et du féminin et leur expression par des hommes et des femmes puissant∙es. Nous appuyer sur Richard III, c’était questionner l’individu en quête de pouvoir jusqu’à la monstruosité absolue ; c’était chercher à créer le trouble, le décalage, dans des visions du pouvoir que la dramaturgie shakespearienne ancre précisément du côté de chaque genre : la parole active pour les hommes, l’impuissante malédiction pour les femmes. Et c’est à cette envie que répond la fable moderne, dans laquelle sont enchâssés les textes originaux : celle-ci agit comme un moteur, comme un miroir qui tente de bousculer nos représentations inconscientes. » Pauline Noblecourt

Les modules de création de l’École professionnelle d’Arts en Scène

En 2008, Arts en Scène a ouvert une formation professionnelle de comédien sur deux ans qui s’adresse à ceux qui veulent se préparer ou se perfectionner dans une pratique professionnelle du théâtre et / ou intégrer une école supérieure. En deuxième année, dans le cadre des « modules de création », l’école invite deux metteur(e)s en scène reconnu(e)s afin de mener des projets de création avec les élèves dans une mise en situation professionnelle.

Il s’agit de pouvoir mettre en application dans un contexte professionnel ce que l’apprenti comédien a appris, d’inciter les élèves à développer une réflexion sur le théâtre, les questions d’éthique et de positionnement de l’artiste, mais aussi d’expérimenter le travail de plateau et de création.

Depuis 2010, ont été créés : Comme il vous plaira de William Shakespeare (mise en scène de Catherine Hargreaves), Ce sont des temps glacés qui approchent, d’après un montage de textes de Von Horvath (mise en scène de Christian Taponard), Tokyo Notes d’Oriza Hirata (mise en scène d’Olivier Maurin), Hôtel de l’Europe (écriture et mise en scène Jean- Marc Bailleux, dans le cadre du festival européen Printemps d’Europe), De la pittoresque épopée pathétique et pitoyable de Yakich et Poupatchée, Kroum et autres mochetés, d’après Hanoch Levin (mise en scène de Claire Truche), Lysistrata(s) d’après Aristophane (mise en scène de Baptiste Guiton), Quand il m’est refusé le bienfait du repos, d’après l’oeuvre de William Shakespeare (mise en scène d’Olivier Maurin), Nefs et Naufrages, d’Eugène Durif (mise en scène de Pierre Desmaret), Can’t Help Falling in love, d’après un montage de textes de Fabrice Melquiot (mise en scène de Franck Berthier), Brûler des voitures, de Matt Hartley (mise en scène de Valérie Marinese), Et tous ensemble nous avancerons seuls (une création au plateau de Nicolas Ramond en collaboration avec Fabienne Swiatly), Comédies Tragiques (écriture et mise en scène de Catherine Anne) et Les artisans du songe (création de Sabrina Perret, de La Fédération – Cie Philippe Delaigue), d’après des œuvres de Cormann, Dubuffet, De Filippo, Gabriel, Kantor, Koltès, Levey et Novarina.

Clara Simpson

Clara Simpson est une metteure en scène et comédienne d’origine irlandaise. Elle entame sa formation à Dublin puis à la Classe Libre du Cours Florent, Paris. En Irlande, elle interprète Shakespeare, Tchekhov, O’Casey, Beckett, Arthur Miller, Nabokov, Albee et s’associe à la compagnie Corn Exchange. En 2004, elle reçoit un prix d’interprétation pour Lolita de Nabokov au Théâtre National d’Irlande (L’Abbey Theatre). En 2016, elle tourne avec la compagnie irlandaise Dead Centre avec Lippy et Chekhov’s First Play au TnBA, à la Schaubühne, dans les festivals de Bristol, Gröningen, Rakvere, Brisbane, Darwin… La tournée se poursuit en 2017 au Théâtre de Vidy-Lausanne et au Festival d’Edimbourg. Avec la compagnie Pan Pan, elle joue Arkadina dans The Seagull and other birds au Festival de Gothenburg. En mars 2016, elle joue Pas moi/Not I de Beckett pour la 1ère édition de Commencer (Festival International Beckett à Paris).
En France, elle a travaillé notamment sous la direction de Christian Schiaretti, Robin Renucci, Christophe Maltot, Nada Strancar, Olivier Py…
En 2007, elle met en scène avec Yvonne McDevitt Pas, Va-et-Vient et Pas moi de Beckett en version bilingue au Théâtre municipal de Vienne puis au TNP Villeurbanne. En 2012, elle crée Le Pleure Misère de Flann O’Brian au Théâtre des Marronniers à Lyon, spectacle qui sera repris au TNP Villeurbanne et dans la Région Rhône-Alpes.
En 2017, elle crée Ombres, triptyque irlandais, au TNP Villeurbanne avec sa compagnie The Lane fondée en 2014 avec Esther Papaud.

Arts en Scène - 11 rue Mazagran - F 69007 LYON
+33 (0)4 78 39 18 06
Plan d'acces - Nous écrire
Crédits photos Geoffroy Bourdais - graphisme Sarah Houdus - Tom Prothiere